Actualité

Et pendant ce temps, les Structures Artificielles font peau neuve

Publiée le 24 mars 2021

Des nouveaux murs d'escalade, des rénovations... Les structures artificielles seront prêtes pour les retours des scolaires et des clubs.
Suivis par le service équipement de votre ligue.

Toute bonne série débute par un résumé des épisodes précédents, retour donc ici sur quelques Structures Artificielles d’Escalade qui sont rentrées en fonctionnement sur le début de saison 2020-2021… en pointillé comme vous l’imaginez.

On démarre avec cette inauguration en octobre 2020 de mur rénové à Dompierre sur Besbre dans l’Allier (03), les grimpeurs du club ASD source libre escalade, ont pu commencer à essayer ce nouvel équipement avant d’être stoppés net comme tous nos clubs.

 

 

 

On poursuit avec la SAE de Anse (69), qui fait la joie des scolaires, les voici ici s’initier au bloc sur le fronton entraînement. Un sélectif jeune pour les compétitions internationales de difficulté et quelques collectifs France ont récemment rendu visite à ces installations taillées pour l’avenir. Les grimpeurs du clubs AL escalade Anse ont eux aussi eu quelques séances, trop peu dirons certains, pour essayer ce grand mur qui rassemble les 3 disciplines de l’escalade, bloc, difficulté et vitesse et présente le bloc en accueil compétition.

Avec ses 16,5 mètres de hauteur, ce mur devient le premier mur officiel de vitesse du département du Rhône, complété par une structure de difficulté de la même hauteur. L’équipement d’escalade de bloc permet d’accueillir du baby grimpeur débutant à la compétition internationale avec ses 83 mètres de linéaires et sa variété de profils développés. Le tout à coté du mur de difficulté historique du club et proche du collège et des écoles donne à l’ensemble un air de base parfaite pour s’essayer à la discipline et progresser jusqu’au meilleur niveau.

Les écoliers découvrent le bloc à Anse.

L’été dernier, le service équipement de la ligue ffme AURA a suivi le chantier de rénovation du grand mur du club Vertige à Arnas.

La demande exprimée par le club et l’Agglomération de Villefranche Beaujolais était de profiter de toute la hauteur disponible sous charpente afin de s’approcher du format international, de rénover la salle d’entraînement d’escalade de bloc, de suivre l’équipement avec plein de petites améliorations, parfois imperceptibles, qui permettront d’accueillir encore de beaux évènements.

 

On notera au passage que quelques profils ont été transformés en partie haute, que les systèmes d’entraînement à l’escalade de vitesse ont été améliorés, des inserts et des profilés de protections des cordes ont été remplacés et que la couleur du mur a été refaite!

Dans la salle de bloc l’ensemble des profils ont été transformés, les tapis de réception ont été remplacés et la zone musculation orientée escalade (tractions, pan gullich…) a été modernisée, les jeunes de la section sport étude ne manqueront pas d’inspiration pour s’entraîner!

Un petit tour à Morestel en Isère (38), avec ce mur de format départemental, réalisé en 2020, dont l’équipement des voies s’est terminé en automne, suivi par le service national AMO et équipé par le comité départemental ffme 38.

On continue notre itinéraire des nouvelles SAE par une rénovation, dans la commune du Val d’Oingt (69) avec cette réalisation qui profitera aux 2 collèges du territoire et au club BCO, ici, tous attendent avec grande impatience la reprise en salle…

Un mur sur le format type SAE départementale qui profite de toute la hauteur disponible pour s’élancer jusqu’a 12,5 mètres. On note la présence de 80 voies de tous niveaux de 4b à 7c tracées par le comité du Rhône et d’une voie de vitesse officielle avec enrouleur et chrono, demandée par la section sportive du collège afin de se préparer à leur échéances UNSS à venir.

 

Mur d'escalade du Val d'Oingt avant et après, c'est mieux maintenant non?

On reste dans la région Beaujolaise avec la rénovation du mur historique de Gleizé qui après plus de 20 années de bons et loyaux services a franchi, lui aussi, l’étape de la rénovation.

D’un mur à l’époque conçu pour tout faire, on a même vu des champions de France s’entraîner dessus, cet équipement se métamorphose en une SAE d’initiation tournée vers les premiers pas en escalade et la progression. Totalement complémentaire avec les autres installations du club Vertige qui dispose notamment d’un mur tourné vers le haut niveau dans une commune voisine à Arnas.

Détail d'un secteur à Gleizé avec l'ancien mur en imitation rocher, et le futur équipement en panneaux bois / bois résiné en attente de ses prises.

Toujours une rénovation, le mur de Saint Chamond, méritait lui aussi une mise à jour. Pour s’approcher du format Régional, et offrir un secteur avec des voies positives, une extension en partie droite a été choisie, le fameux k2000 et le toit supprimés.

Terminé au mois de mars 2021, ce mur devient plus cohérent, profite maintenant de toute le hauteur. Près de 100 voies de tous niveaux (4b à 8c) y sont tracées par le comité de la Loire offrant un panel parfait autant pour l’initiation, la progression et l’entraînement. Les scolaires du lycée Claude Lebois vont se régaler et les grimpeurs de Saint Cham escalade en rêvent toutes les nuits.

30 lignes de cordes utilisables simultanément pour 100 voies tracées (on en comptait une 60aine seulement avant la rénovation)

On termine cette revue des nouveaux spots d’escalade en salle à retrouver post-pandémie avec le projet de la Communauté de la Plaine de l’Ain à Ambérieu en Bugey.

La salle d’escalade, ajoutée à la rénovation et l’extension du gymnase de la Plaine de l’Ain ravira ici les lycéens avec une SAE de bloc régionale de 36 mètres linéaire, et un mur de difficulté régional de 36 mètres linéaire face à face comprenant les profils d’escalade de vitesse. Combo parfait permettant de diviser les classes en 2 groupes permettant un enseignement de l’escalade plus serein.

Les 1800 lycéens et les nouveaux adhérents du club Plaine de l’Ain Escalade fraîchement créé pour exploiter le site pourront se régaler de ce premier fronton de bloc du département de l’Ain et de toutes les possibilités offertes par les voies de 4b à 8c ouvertes par les équipes du comité ffme de l’Ain, du bloc baby au bloc sur-mutant.

 

Ambérieu en Bugey, gymnase de la plaine de l'Ain, salle escalade

Du bloc, de la difficulté, de la vitesse, les 3 disciplines de l'escalade sont à Ambérieu en Bugey.

Remerciements à toutes les collectivités, élus et techniciens, aux programmistes, aux architectes et aux fournisseurs d’équipements de tapis de réception, de murs d’escalade, de prises et de volumes pour ces bonnes réalisations.

Nombre des projets mentionnés dans cet article ont bénéficié de l’aide au financement du PNSAE de la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade permettant de déclencher à leur tour d’autres financements de l’état, de la région Auvergne Rhône Alpes, des départements.

Le travail est parfois long et avec des contraintes importantes, mais le résultat et la qualité des projets nous encourage tous à continuer dans cette voie : proposer des équipements structurants pour nos activités, répondre à la demande des territoires grandissante pour l’escalade en milieu scolaire, en club, pour tous.

Vivement la reprise des activités en salle afin que nous mettions en service tous ces beaux équipements et qu’ils profitent au plus grand nombre.

Et si sur vos clubs, vos territoires un projet fait jour… contactez-nous au plus vite! Plus nous travaillons en amont, plus il est facile de réussir l’implantation d’un mur d’escalade.

Évidemment, d’autres projets sont dans les tuyaux… à suivre!

Partagez cet article

Rechercher / Filtrer


Nos partenaires